Ce site utilise des cookies. Les cookies sont de petits fichiers texte que votre ordinateur télécharge à chaque fois que vous visitez un site Web. Lorsque vous retournez sur des sites Web, ou que vous vous rendez sur des sites Web utilisant les mêmes cookies, ceux-ci reconnaissent ces cookies et donc votre ordinateur ou votre périphérique mobile.

plus d'informations, visitez Aboutcookies.org

Découvrez !
Vivre !
Voir !
Écoutez !
Détendez-vous !
info:
Saviez-vous que sur les pharmacies de garde à Manavgat.. ... Cliquez pour en savoir
Saviez-vous ce que la température de l'eau de mer?.. ... Cliquez pour en savoir
Taux de change de la livre Turque? ... Cliquez pour en savoir

La grotte de Zeytintaşı se situe à 16 km du centre de la sous-préfecture de Serik de la ville d'Antalya. Elle est à 225 m du niveau de la mer, sur le penchant sud de la colline de Zeytintaşı entre les ruisseaux de Kocadere et Gökçeler, tous deux branches de Köprüçay. La grotte, placée dans les frontiers du quartier de Gökçeler du village d'Akbaş, est administrée par la sous-préfecture de Serik; elle est au milieu des vieilles castines Jura-Kretase, entourée par la conglomera Miyosen et s'est développée sur une faille qui va du nord-ouest au sud-est, et vice vice-versa.

La grotte de Zeytintaşı, entourée par les éléments étanches du sol et de tous les côtés, est une grotte fossile mi-active, suspendue par la fendaison des eaux courantes.

Se constituant de plusieurs petits salons et chambers formés par les colonnes de damlataş (Pierre de goutte), la grotte a deux étages liés l'un à l'autre, et a une longueur de 233 m.

La grotte de Zeytintaşı a été découverte par hasard en 1997, dû à une ouverture de galérie factice destinée à l'explotation de la pierre. Elle possède un air chaud et humide, pleine de formation de diverses pierres de goûtte. A part des formations telles que stalactite, stalagmite, colonne, de petits étangs et stalactite en forme de spaghetti, d'une longueur moyenne d'un demi-mètre sont les formes caractéristiques de la grotte.

 

La source de cet article(sauf cartes et visuels de la carte): Salih Ceylan – Doğu Coğrafya Dergisi

Imprimer


Imprimer

 

 

Contact Us!
Do you see something missing on our website ! Tell us Start writing